Le "HPI avec TSA" : Ce qu'il faut savoir d'abord ;-)


Lorsque vous parlez à quelqu'un du syndrome d'Asperger ou d'autisme de haut niveau de fonctionnement (donc de TSA [voir la note importante à ce sujet, juste ci-dessous]) et que vous ajoutez que votre enfant est aussi à Haut Potentiel Intellectuel, vous entendez souvent : "Oui, c'est normal, les personnes Asperger sont toujours à Haut Potentiel Intellectuel (ou précoces)".

 

Non.

 

- Les personnes Asperger ou d'Autisme de Haut Niveau de fonctionnement ne sont pas toujours à haut potentiel intellectuel. C'est même assez rare.

 

En fait, les personnes Asperger ou AHN sont des autistes sans déficience intellectuelle dont les symptômes peuvent être considérés comme un peu plus légers et un peu différents* de ceux des personnes dont l'autisme est dit "sévère";  elles représentent une partie des personnes avec autisme (* Cela dit, les répercussions des symptômes sur la vie quotidienne peuvent être très fortes).

 - Les personnes à Haut Potentiel Intellectuel représentent aussi une partie de la population globale (env. 2% ou 3%)

Par conséquent, les personnes à Haut Potentiel Intellectuel avec Autisme (HPI avec TSA*) représentent donc une encore plus petite partie de la population globale (pas de chiffre précis) et sont de fait, très peu connues.

CQFD.

Note  importante : Vous entendrez parler de "syndrome d'Asperger" (SA) ou d'autisme de "haut niveau" (AHN).  Ce sont deux formes d'autisme plus ou moins équivalentes avec de légères différences, notamment au niveau de l'âge d'acquisition du langage.

 Aujourd'hui, ces noms ont été "absorbés" par le terme Trouble du Spectre Autistique (TSA*)  qui englobe toutes les spécificités autistiques, de la plus "sévère" à la plus "légère" (c'est pourquoi, l'on parle de spectre). 

  

* Dans la nomenclature du DSM V


"HPI avec TSA" ... ou ... "TSA avec HPI" ... Comment choisir ?

Voici le commentaire d'un maman dont l'enfant à trois diagnostics, l'un de HPI, l'autre de TSA et un autre encore de TDAH (Trouble Déficitaire de l'Attention avec ou sans Hyperactivité). 

 

- " Le sens dans lequel on souhaite écrire le sigle me fait réfléchir et observer mon fils. Et surtout analyser comment il est perçu de l'extérieur (parce que lors des périodes où le TDAH est omniprésent et épuisant par exemple, la gestion quotidienne me rend moins objective)

 

Dans les cadres où le HPI peut s'exprimer librement (à l'aise socialement, zone de confort psychologique ...) je dirais presque que le Syndrome Asperger le rend "encore plus intelligent" parce qu'il peut aller sur le terrain de ses Intérêts Restreints où son expertise et sa maîtrise du sujet peuvent impressionner.

 

Dans ces cas là il est HPI avec TSA.

 

Quand il est en surcharge [émotionnelle, sensorielle...trop de stress généré par l'environnement], que l'environnement ne s'adapte pas, qu'il souffre de ses difficultés de traitement de l'information, il devient TSA avec HPI, le HPI devenant la bouée de sauvetage qui aide à garder la tête hors de l'eau.

 

Quand il est en évaluation à l'école et que son attention ne réussit pas à se fixer et que personne ne vient l'aider à se recentrer sur la tâche  il est clairement TDA ...

 

Bref dans un sens ou dans l'autre selon les jours, les personnes ...

C'est une telle spécificité à part entière et il est difficile de savoir ce qui prime ..."

 

 

En fin de compte, le "sens" de la dénomination n'a pas franchement d’intérêt.  Il est là pour expliquer que certaines personnes ont parfois un HPI un peu plus marqué que leur TSA ou que parfois, c'est l'inverse, le TSA prend le pas sur le HPI.  

Mais dans les deux cas, les symptômes sont sensiblement équivalents et parfois, cela peut même évoluer au cours du temps : certains enfants, dont le HPI permettait de compenser le TSA quand ils étaient petits (en primaire par exemple) voient leur autisme prendre le pas quand ils arrivent au collège ou au lycée, les demandes scolaires n'étant plus les mêmes.

Dans ce site, pour rester homogène, nous gardons le sigle : "HPI avec TSA"