Le dispositif Passerelle des Papillons Bleus Zébrés

Un accompagnement personnalisé pour l'enfant... Avec vous parents, enseignants et professionnels de santé


Une initiative suite à un constat

Le dispositif Passerelle  est une initiative des membres de  l'association faisant suite à un constat * simple : 

Bien souvent, l’accompagnement d’un enfant HPI avec TSA est trop cloisonné au regard des différents types de structures dans lesquelles il évolue. On recense trois structures principales, avec trois types d’acteurs différents :

 

En effet, cette double spécificité est très peu connue, ni du grand public, ni même encore, du corps médical si bien que l’accompagnement est parfois très fluctuant et hasardeux. Les enfants et adolescents sont très peu reconnus dans leur différence et souffrent, bien souvent sans savoir pourquoi, notamment lorsqu’ils sont petits.

En général, ces structures travaillent un peu chacune de leur côté, avec la mise en place d’accompagnements divers mais qui, par manque d’informations et de formations, sont relativement peu adaptés.

 

Ceci conduit à un manque d’homogénéité et de continuité pour l’enfant, qui ne comprend pas l’intérêt global de ces actions, ni ce qu’elles peuvent lui apporter.


Le dispositif Passerelle : homogénéiser et personnaliser le parcours de l'enfant

Le dispositif Passerelle  est une initiative concrète et "sur le terrain" qui a pour objectif de créer du lien entre les trois structures de vie principales de l'enfant - la maison, l'école, les structures de soins - dans le but d'homogénéiser son parcours quel que soit son lieu de vie. 

 

Cet projet permet de coordonner les interventions des différents acteurs (parents, équipes pédagogiques, professionnels de santé) en favorisant avant tout le dialogue et l'information entre ceux-ci pour répondre  au bien être de l'enfant.

 

Pour répondre au plus près aux besoins de l'enfant, nous vous proposons d'accompagner de manière personnalisé -à travers des actions concrètes- chacun des acteurs de son parcours :

  • Nous personnalisons l'accompagnement des familles qui le souhaitent et nos actions sont réalisées en collaboration étroite avec elle.
  • Nous accompagnons aussi et dans le même temps les équipes pédagogiques scolaires pour une meilleure compréhension du fonctionnement de l'enfant ainsi que pour lui proposer une pédagogie adaptée.
  • Nous proposons aux professionnels de santé qui le souhaitent des documents présentant la double spécificité.

Ces interventions peuvent être très utiles lorsque la famille est en attente d'une notification MDPH par exemple (ou qu'elle ne souhaite pas passer par cette structure) et que les aménagements scolaires semblent encore flous pour l''établissement.


Les actions du dispositif Passerelle des Papillons Bleus Zébrés

Voici en image ce que nous proposons concrètement auprès des différentes structures de vie de l'enfant. Comme vous pouvez le constater, nos actions se situent au niveau de chaque "lieu de vie" de l'enfant. L'accompagnement est global et collectif

Télécharger
Les actions du dispositif Passerelle
Vous pouvez aussi télécharger ce document au format PDF
CARTE-ACTIONS-Disp-Passerelle.pdf
Document Adobe Acrobat 228.5 KB

Nos documents à télécharger et nos fiches d'exemple

A venir très vite. Si vous êtes intéressé, vous pouvez bien sûr nous contacter par mail pour toute information.


Comment faire une demande de mise en place  du dispositif Passerelle ?

C'est très simple. 

Nous vous demandons d’adhérer à l'association (20 € annuels) et une fois le contact pris, de lire et signer la "Convention morale d'accompagnement" pour la mise en place du dispositif.

Vous pouvez télécharger ces deux documents ci-dessous et nous les renvoyer par courrier ou mail, une fois signés.

 

Documents à venir très vite


Le dispositif Passerelle : Ce sont ceux qui l'ont utilisé qui en parlent le mieux ;-)

Voici un témoignage d'une maman qui a utilisé le dispositif Passerelle pour son garçon de 6 ans et demi :

 

- "Oui, le dispositif personnel est un accompagnement de l'enfant individualisé, un soutien auprès des parents (de la famille).

A la maison : nous avons eu des conseils, de l'écoute, des recommandations d'ouvrage, astuces pour le quotidien, partage d'expériences. Autant de chose en tant que parents perdus qui nous aident énormément au quotidien ainsi que notre enfant.

A l école : accompagnement auprès du personnel éducatif car nous ne savons pas tjrs par où commencer... On est soutenu, l ecole orientée et informée des spécificités de notre enfant. Assistée pour des réunions éducatives... Des fiches pour les institutrices afin de faciliter leur approche de l enfant et son apprentissage. Proposition personnalisée et individualisée de la méthode de travail à appliquer et conseils sur la gestion des interactions sociales de l'enfant au sein de son école. Notre école est très réceptive et sensible à cette double spécificité et sont vraiment dans un accompagnement de notre enfant qui n'est qu en CE1. 

Auprès du personnel de soin avec orientation dans nos démarches administratives : prise en charge accompagnée, aide dossier MDPH, conseils spécialistes, fiches de transmission aux établissements...

C'est un vrai accompagnement de la vie de notre enfant sur tous les fronts et pour nous parents, ce dispositif est plus qu'une VBI (une vrai bonne idee) c est un besoin qui nous est indispensable pour tenir bon en particulier le soutien des membres de l'association !"


* Pourquoi ce constat ?

Nous avons mis en avant plusieurs points permettant de comprendre la difficulté à homogénéiser les parcours de vie et à mettre en place de création de lien entre les différentes structures.

Ces points sont :

 

  • La méconnaissance d’une part du HPI, et d’autre part du TSA. Chacun des deux est, dans l’idée populaire, très loin de la réalité (l’enfant HPI serait un génie, l’enfant TSA serait dans sa bulle, incapable de communiquer…).
  • La difficulté de compréhension du trouble (à l’école et/ou parfois à la maison) même lorsque celui-ci est expliqué.
  • Le fait que l’enfant s’adapte à la demande et soit capable de cacher sa spécificité, notamment à l’école.
  • Le fait que l’enfant s’exprime de manière si différente en fonction des lieux où il se trouve, notamment au domicile, où il se sens en confiance, et où bien souvent, il "explose".
  • La difficulté de communication entre les différents acteurs car chacun voit l’enfant au sein de sa structure personnelle.
  •  Une "culture française" qui permet difficilement aux parents d’être entendus.
  • Le nombre important de structures de soins susceptibles d’accompagner l’enfant peut faire peur à l’équipe pédagogique, voir même aux parents.