Témoignages : la vie quotidienne

Vous lirez ici des récits vous proposant différents moments qui font la vie à la maison ou à l'école avec un enfant HPI-Aspie.

 Vous comprendrez alors que chaque enfant est différent, que l' approche dans la différence de l'enfant est propre à chaque famille. 

 

Les témoignages, toujours écrits avec délicatesse et dans le respect de l'autre, apportent un éclairage réel, vrai, souvent très touchant.

Nous vous demandons aussi de les lire avec respect et sans jugement.

 

Si vous souhaitez apporter votre témoignage (en tant que parent, accompagnant...), il suffit d'écrire à l'un des contacts de l'association pour le proposer. 


Tout va bien messieurs-dames !

Un enfant HPI-Aspie est parfois capable de compenser son trouble dans les endroits où il n'est pas en franche confiance. L'école par exemple. C'est ce qu'à fait notre fils durant toute sa scolarité d'école élémentaire.

Tous les enseignants nous ont dit : "Tout-va-bien-!". Un peu de bavardage saupoudré d'un peu inattention, un brin d'hypersensibilité mais résultats excellents, donc ne vous faites pas de soucis... 

Ben si, on s'en fait des soucis, parce qu'à la maison, c'est pas ça du tout ! On ne comprend pas.

Très sociable, il va vers les autres...et papillonne dès qu'il se rend compte que les autres ne le comprennent pas ou que lui ne les comprend pas : "Ils sont bizarres." Mais cela ne se voit pas.

 

En classe, il comprend, n'a pas de problème de comportement majeur, donc, tout-va-bien.

En fait, notre enfant "compense" à l'école, c'est à dire qu'il fait de son mieux pour être un élève modèle, pour que personne ne perçoive sa différence, mais au prix d'un hypercontôle extrême, d'un épuisement émotionnel et physique ultra-important, qui font qu'il relâche tout à la maison et que le TSA explose, là, chez nous, là où il sait qu'il peut -être lui-même.